Aliments biologiques : ce que vous devez savoir


Les aliments biologiques sont de plus en plus demandés ces deux dernières années. Ce mode de consommation nous interroge également sur les réels avantages des aliments biologiques. Sont-ils vraiment plus sains ? Est-ce que cela en vaut la peine ? Goudsmit vous donne les réponses à ces questions dans cet article.

Définir le terme « biologique »

Le terme “biologique” désigne la manière dont les produits agricoles sont cultivés et transformés. Bien que la réglementation varie d’un pays à l’autre, les cultures biologiques doivent se faire ‘utilisation de pesticides, d’OGM, d’engrais chimiques, etc.
En ce qui concerne le bétail biologique élevé pour la viande, les œufs et les produits laitiers, il doit avoir accès à l’extérieur et recevoir des aliments biologiques. En effet, ces animaux ne doivent pas recevoir d’antibiotiques, d’hormones de croissance ou d’autres produits dérivés fabriqués à base d’animaux.

Acheter des aliments biologiques, quel avantage

De nos jours, s’intéresser à la façon dont vos aliments sont cultivés ou élevés peut avoir un impact majeur sur l’environnement, sur votre santé mentale et émotionnelle. Ces aliments contiennent souvent des nutriments plus bénéfiques, tels que les antioxydants.
De nos jours, l’alternative aux agricultures conventionnelles, c’est la culture biologique. Celle-ci réduit la pollution et l’érosion des sols, conserve l’eau, etc.
En plus de faire du bien à la planète, les produits issus de l’agriculture biologique sont souvent plus frais. Cela s’explique par le fait qu’ils ne contiennent pas d’agents de conservation.

Différence entre les produits biologiques et locaux

Contrairement aux normes biologiques, il n’existe pas de définition spécifique pour les “aliments locaux”. Il peut être cultivé dans une communauté locale, un état ou une région d’un pays.
La culture locale participe à l’économie locale avec moins de transport. Et comme les récoltes sont faits à maturité sur place, les produits gardent leurs fraîcheurs et saveurs.
Cependant, les agriculteurs locaux pratiquent des méthodes biologiques sans forcément avoir une certification.
Les petits agriculteurs locaux utilisent souvent des méthodes biologiques, mais n’ont parfois pas les moyens d’obtenir la certification biologique.

Une agriculture biologique, signifie-t-elle sans pesticide ?

La pratique de l’agriculture biologique ne signifie pas la suppression totale des pesticides. Malgré la croyance populaire, les fermes biologiques utilisent des pesticides. La différence est qu’ils n’utilisent que des pesticides d’origine naturelle avec moins de risque sur la santé. Cela dit, votre exposition aux pesticides nocifs sera plus faible lorsque vous mangez des aliments biologiques.

Regarder le label sur bio sur certains fruits et légumes est important

Certains fruits et légumes présentent des niveaux de pesticides plus élevés, comme les nectarines, pêches, épinards, fraises, pommes de terre, concombres, tomates cerises, etc. Ainsi, les acheter en bio peut être bénéfique.
.